Qui est responsable d'éviter une collision entre deux bateaux ?

schedule
WRITTEN
6 Nov 2023

En un mot, il incombe aux individus opérant les deux bateaux d'éviter les collisions. Cela implique que quiconque pilote un bateau a l'obligation de faire preuve d'une prudence raisonnable pour éviter les accidents.

Si vous possédez un bateau, c'est votre obligation d'éviter un accident en étant toujours conscient de votre environnement, en maintenant votre vitesse à un niveau sûr et en prenant les précautions nécessaires.

Cela est vrai que vous naviguiez en pleine mer, dans des ports bondés ou dans des passages étroits.

Vous êtes au bon endroit si vous êtes prêt à passer un examen de bateau ou si vous souhaitez simplement savoir qui est responsable d'éviter une collision entre deux bateaux. La navigation de plaisance peut être une activité passionnante et amusante si elle est pratiquée correctement ; cependant, elle comporte également le potentiel de danger.

Un des risques les plus sérieux auxquels les plaisanciers sont confrontés est de se retrouver impliqué dans une collision. Une collision se produit lorsque l'un de vos bateaux, un autre bateau ou un objet fixe ou flottant, comme une bouée, un quai ou un rocher, entre en collision avec votre navire.

Les accidents peuvent avoir des conséquences graves, y compris la mort. Il est donc essentiel de posséder les connaissances nécessaires pour éviter les catastrophes en mer.

À Qui Incombe la Responsabilité d'une Collision Entre Bateaux ?

Considérez cela sous cet angle, mais il peut être difficile pour certains plaisanciers de voir comment cela pourrait être de leur responsabilité s'il était évident que c'était la faute de quelqu'un d'autre.

Vous naviguez sur un petit bateau de pêche en direction d'un grand cargo estimé à plus de 100 tonnes. Vous êtes poursuivi à pleine vitesse, mais légalement parlant, vous avez le droit de fuir la situation.

Allez-vous rester immobile simplement parce que l'autre bateau a fait une erreur ? Ou allez-vous essayer de manœuvrer votre bateau hors du chemin d'un autre navire qui le réduirait en miettes ? Vous allez changer de cap.

Pour être responsable de quelque chose, vous n'avez pas nécessairement besoin d'être en faute. Il vaut mieux se soucier de la question de la faute plus tard, lorsque tout le monde est en sécurité, et se concentrer plutôt sur faire ce qui est juste, c'est-à-dire éviter une collision à tout prix, lorsque le risque de causer des dommages matériels, des blessures personnelles, voire la mort est présent.

Évitement des Collisions en Mer : Qui est Responsable ?

Les Règles de Barre et de Route pour Prévenir les Abordages en Mer (COLREGS) établies par l'Organisation Maritime Internationale sont très claires sur la question de savoir qui est responsable d'éviter les collisions entre navires.

La règle 3 des directives internationales indique que le propriétaire d'un navire, son capitaine (ou commandant) ou son équipage est responsable de veiller à ce que le navire n'entre pas en collision et qu'ils respectent les normes de navigation.

Certains pourraient arguer que les membres d'équipage n'ont pas le même niveau de connaissance et d'expertise qu'un capitaine. Après tout, c'est le capitaine du bateau qui est autorisé à le piloter, et il n'aurait pas ce pouvoir s'il ne répondait pas aux exigences de sécurité en mer et aux autres réglementations légales.

Le capitaine du bateau porte la responsabilité principale d'éviter les collisions à tout prix. Si le capitaine est incapable d'assumer ses fonctions, le second en commandement peut intervenir et prendre le contrôle de la situation.

Comprendre la Responsabilité des Collisions en Mer :

La principale responsabilité du capitaine est de surveiller les autres navires et embarcations lorsqu'ils sont en mer. Cependant, d'autres institutions ont également des rôles importants à jouer dans le maintien de la sécurité des voies navigables.

1. Rôle des opérateurs de bateaux :

Les opérateurs de bateaux, parfois appelés capitaines, sont les personnes responsables de la direction d'un navire. Ils sont les directeurs, les gestionnaires et les chefs de l'embarcation, et il leur incombe de s'assurer que tous ceux qui travaillent pour eux suivent les instructions pour garantir un voyage en toute sécurité.

En ce qui concerne l'évitement des collisions entre navires, la taille du navire n'a pas d'importance. Sans surprise, la réponse à la question "Que devrait faire un capitaine de cargo ?" est la même que la réponse à la question "Que devrait faire un opérateur de scooter des mers ?"

2. Rôle des fabricants de bateaux :

Malgré le fait que le COLREGS 72 de l'OMI n'insiste pas sur les responsabilités des fabricants de bateaux en matière de prévention des collisions, nous pouvons néanmoins identifier les rôles que les entreprises de bateaux jouent en fonction des diverses règles.

Par exemple, surveiller les voies navigables nécessite une plate-forme suffisamment élevée pour permettre à un membre de l'équipage de "percher" et d'agir comme vigie de manière sécurisée. Des systèmes de communication doivent également être disponibles pour que la vigie puisse alerter le capitaine qui se trouve sur le pont si le navire doit éviter une collision.

De plus, les fabricants de bateaux sont tenus d'installer des aides à la navigation fiables dans leurs produits, telles qu'un système de positionnement global, une boussole magnétique, un radar et un sonar.

Il y a des limites à ce qu'un capitaine de bateau peut faire pour éviter les collisions. Par conséquent, il incombe au fabricant de s'assurer que le navire est en bon état de navigabilité et est équipé de mesures de sécurité et d'équipements pour garantir un voyage plus sûr.

3. Rôle des autorités réglementaires :

Les autorités maritimes, comme la Garde côtière des États-Unis et les agences de transport locales, sont chargées de faire respecter les règles de navigation, telles que le COLREGS 72 et les lois nationales relatives à la navigation de plaisance.

Le processus de mise en application comprend des vérifications régulières de la navigabilité des navires et s'assure que les capitaines et leur équipage respectent toutes les réglementations nationales et internationales applicables.

4. Rôle des associations et organisations de navigation de plaisance :

Même s'il ne relève pas de leur rôle d'appliquer les réglementations de sécurité, les groupes de navigation de plaisance peuvent néanmoins fournir à leurs membres (skippers, capitaines et propriétaires de bateaux) les connaissances et les compétences nécessaires pour réduire la probabilité de subir un accident ou une blessure lors de l'exploitation d'une embarcation.

Chaque organisation transmet à ses membres sa vision et sa mission. La formation, l'éducation continue et l'assistance aux membres sont souvent les principaux objectifs des offres de services de la plupart des associations. L'Association américaine de la navigation de plaisance et le Conseil américain des bateaux et des yachts sont deux exemples d'organisations qui servent la communauté de la navigation de plaisance.

Facteurs influençant la responsabilité des collisions entre bateaux :

Découvrir qui ou quoi est responsable d'une collision entre deux bateaux peut être une tâche difficile et chronophage. Il y a un grand nombre de facteurs à prendre en compte, sans oublier la législation individuelle et les règles en vigueur dans chaque État.

Cela étant dit, voici quelques facteurs qui contribuent généralement à l'attribution de la responsabilité dans tout accident en mer :

1. Directives pour la navigation en mer :

Les plaisanciers doivent être conscients que chaque étendue d'eau a ses propres règles et réglementations qui régissent la manière dont les bateaux peuvent être exploités. Les méthodes correctes de navigation sont décrites dans ces réglementations. En cas de collision, la violation de certaines règles (par exemple, le droit de passage, les restrictions de vitesse et les pratiques de dépassement) peut avoir un impact sur la personne tenue pour responsable de l'accident.

2. Témoignages et preuves seront présentés :

Les témoignages des personnes présentes et les preuves recueillies peuvent fournir des informations utiles sur les événements qui ont conduit à l'incident. Les déclarations des témoins, les photographies et les vidéos, ainsi que d'autres types de preuves, peuvent toutes contribuer à établir la chronologie des événements et à déterminer la responsabilité.

3. Vitesse et distance :

La vitesse à laquelle les bateaux se déplacent et la distance qui les sépare peuvent jouer un rôle dans la détermination de la responsabilité de chacun.

Lorsque deux bateaux opèrent dans la même région générale, par exemple, l'un des bateaux peut être tenu pour responsable d'une collision si l'autre bateau se déplace à une vitesse dangereusement élevée ou ne maintient pas une distance de sécurité par rapport à l'autre bateau.

4. Absence de prudence :

Il est considéré qu'un bateau a agi de manière négligente s'il ne fait pas preuve du niveau de prudence raisonnable qui est attendu de lui, ce qui entraîne alors des blessures ou des dommages à une autre partie. Quelques exemples notables comprennent l'exploitation du bateau de manière dangereuse, le non-respect d'une veille adéquate ou la violation de l'une des règles de navigation. En cas d'actions risquées provoquant une collision, la négligence jouera un rôle dans la détermination de la responsabilité de l'incident.

Questions fréquemment posées :

1. Que devrais-je faire si je suis témoin d'une collision de bateaux ?

Être témoin d'une collision de bateaux exige que l'opérateur du bateau assure sa propre sécurité avant de se rendre sur le lieu de l'accident. Il est essentiel d'évaluer la situation avant d'appeler la Garde côtière ou les services d'urgence.

2. Quel rôle jouent les aides à la navigation dans la prévention des collisions ?

Les instruments de navigation permettent aux navires d'améliorer leur conscience situationnelle sur la vaste étendue de l'océan et des autres étendues d'eau, y compris les voies navigables à fort trafic, ce qui contribue à améliorer l'évitement des collisions de bateaux.

Conclusion :

Qui est responsable d'éviter une collision entre deux bateaux ? Bien que le capitaine, l'opérateur ou le skipper de l'embarcation soit principalement responsable de prévenir les collisions de bateaux, tout le monde à bord doit être vigilant à l'égard de leur environnement et signaler rapidement toute situation "sous-minante".

Shop With MarineBroker!
Get Access To Handpicked Boat Accesories in our Shop

More news

Which is the Major Cause of Fatalities Involving Small Boats?
Which Boats are The Most Reliable?
How to Get Your Captain’s License
Ragnar, the 68 Metre Explorer Yacht for Sale
How Does Alcohol Use Affect Boat Operators and Passengers?
What is The Cause Of Most Fatal Boating Accidents
Are Marinas Ready For Electric Boats?
48 WallytenderX unveailed at Miami Yacht Show 2020
Future, a 318-foot expedition yacht concept with five decks and a massive infinity pool, has been unveiled.
Are Electric Boats Safe?

From Our Boat Database

Alucraft Pilar Rossi
Sanlorenzo Notos
Sanlorenzo 460Exp
Alumacraft Competitor Shadow 205 Sport
Admiral Flying Dragon
Alloy Yachts Akiko
Aermarine Grand Royale 350
Sanlorenzo Larathena
AB Inflatables Nautilus 19 DLX I-O
3D Tender IQ6
Get FREE access to our boating newsletter
Enter your email below to get access
👇
We have the highest respect for your inbox and only send the best, helpful content.
Share